empreindre

ensemble rouleau in situ

dimensions du rouleau: 10 x 1 mètre / dimensions de l’installation: variable
techniques: dessin au crayon sur papier, bois
2013 – 2014

La technique du frottage à la mine de plomb renvoie à un certain archaïsme du dessin. Geste élémentaire de la hachure pratiqué notamment par les enfants et les archéologues, ce mode de faire des images s’inscrit dans un certain rapport à l’histoire de l’homme et de la technique. C’est un moyen de créer une empreinte, de faire apparaître des formes graphiques qui sont des projections, des précipitations du réel, à la manière de la photographie. Le papier est cette surface sensible aux aspérités du monde qui pourront être révélées par le crayon.

Dans mon développement personnel, comme chez bon nombre d’étudiants en art, j’ai fréquenté les musées de ma ville, je me suis exercé au dessin face aux oeuvres de l’histoire de l’art. Je me suis familiarisé avec des lieux, leurs dimensions, leurs agencements, leurs matériaux. Ma position de travail, assis par terre à dessiner sur un carnet ou sur une feuille à même le sol, me procurait un point de vue particulier sur les espaces. En contact avec le parquet et ses motifs, au pied des peintures que j’étudiais, j’ai progressivement développé plusieurs démarches, dont celle qui consiste à appliquer cette technique du frottage en vue de produire une empreinte du musée.

Dans le musée du Louvre, dans la salle des peintres espagnols, cette technique m’a permis de faire apparaître deux dessins, deux tracés sur une même surface de papier. Il est possible de prendre l’empreinte du sol et du mur, à des endroits où ce dernier supporte des tableaux ou expose sa propre surface nue. En préservant les échelles, je procède à une capture de ces deux plans, vertical et horizontal, à un échantillonnage de grande ampleur qui donne à voir une image de la scénographie, de l’accrochage des oeuvres, sur la trame apparente des lattes du parquet. Cette double empreinte mémorise le vis-à-vis spécifique et temporaire d’un ensemble d’oeuvres avec son lieu d’accrochage.

dimensions du rouleau: 10 x 1 mètre / dimensions de l’installation: variable
techniques: dessin au crayon sur papier, bois
2013 – 2014

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s